Galerie des fossiles

Accueil > Galerie des fossiles > Stephenoscolex

Stephenoscolex argutus

Ver benthique filiforme couvert de minuscules soies

Stephenoscolex argutus (USNM 83936b) – Holotype. Spécimen avec sa tête (en haut à gauche) et son tronc bordé de fins parapodes et de setae. Les structures filamenteuses autour du corps représentent probablement des cyanobactéries. Longueur du spécimen = 32 mm. Spécimen sec, lumière directe (image de gauche); spécimen humide, lumière directe (image de droite). Carrière Walcott.

© Smithsonian Institution – Musée national d'histoire naturelle. Photos : Jean-Bernard Caron

Média 1 des 2 pour Stephenoscolex argutus Photo
Média 2 des 2 pour Stephenoscolex argutus Photo

Taxonomie

Règne :

Animal

Embranchement :

Annélides

Classe :

Clade non classé (groupe souche des polychètes)

Affinité :

Stephenoscolex présente des ressemblances avec les polychètes modernes, cependant il ne peut être associé à aucun groupe ayant encore des représentants (Conway Morris, 1979), ce qui suggère une position au sein du groupe souche des polychètes (Eibye-Jacobsen, 2004).

Nom d'espèce :

Stephenoscolex argutus

Nom du descripteur :

Conway Morris

Date de la description :

1979

Étymologie :

Stephenoscolex – d'après le mont Stephen (3 199 m), nommé en l'honneur de George Stephen (1829-1921), premier président du Chemin de fer Canadien Pacifique, et du grec scolex, « ver ».

argutus – du latin argutus, « brillant », en référence à l'éclat des fossiles.

Spécimens types :

USNM – 83936b conservé au Musée national d'histoire naturelle de la Smithsonian Institution, Washington, D.C., États-Unis. Paratype – ROM 32574 conservé au Musée royal de l'Ontario, Toronto, Canada.

Autres espèces :

Schistes de Burgess et environs : aucune.

Autres dépôts : aucune.

Haut de la page

Âge

Periode :

Cambrien moyen, zone à Bathyuriscus-Elrathina (environ 505 millions d'années).

Haut de la page

Sites

Sites principaux :

Carrière Walcott sur la crête aux Fossiles.

Haut de la page

Histoire de la recherche

Bref historique de la recherche :

Walcott (1911; 1931) a initialement inclus l'holotype de l'espèce dans Canadia dubia, mais Conway Morris, lors de son examen des fossiles de Polychètes des schistes de Burgess entrepris en 1979, l'a classifié en tant que Stephenoscolex. Conway Morris a par ailleurs trouvé un spécimen incomplet dans les collections du Musée royal de l'Ontario, qui a récupéré depuis d'autres spécimens en contrebas de la carrière Walcott. Ces spécimens attendent d'être étudiés en détail. Étant donné que la description publiée de Stephenoscolex ne repose que sur deux spécimens, elle doit être traitée avec circonspection (Eibye-Jacobsen, 2004).

Haut de la page

Description

Morphologie :

Le ver a un corps mince (1 mm de large environ), qui peut atteindre 3 cm de long. La tête porte deux paires d'appendices émergeant de son front et ses côtés. Le corps comporte en outre une quarantaine de segments, dotés chacun d'une paire d'appendices latéraux simples (uniramés) appelés « parapodes ». Les parapodes sont tous couverts d'une quinzaine de soies (setae) courtes et sans particularités notables. L'animal est dépourvu de cirres et de branchies.

Abondance :

Stephenoscolex était considéré comme d'un des annélides les plus rares des schistes de Burgess, mais de nouveaux matériaux fossiles ont été recueillis dans la carrière Walcott et l'ensemble représente 0,28 % des spécimens recensés dans la faune (Caron et Jackson, 2008).

Taille maximum :

32 mm

Haut de la page

Écologie

Mode de vie :

Endobenthique, épibenthique, mobile

Mode d'alimentation :

Inconnu

Interprétations écologiques :

Peu de conclusions peuvent être avancées avec certitude relativement au mode de vie de l'animal, néanmoins la disposition des soies suggère que celui-ci rampait ou nageait sur ou dans les sédiments.

Haut de la page

Références

Bibliographie :

CARON, J.-B. AND D. A. JACKSON. 2008. Paleoecology of the Greater Phyllopod Bed community, Burgess Shale. Palaeogeography, Palaeoclimatology, Palaeoecology, 258: 222-256.

CONWAY MORRIS, S. 1979. Middle Cambrian polychaetes from the Burgess Shale of British Columbia. Philosophical Transactions of the Royal Society of London. Series B, Biological Sciences, 285(1007): 227-274.

EIBYE-JACOBSEN, D. 2004. A reevaluation of Wiwaxia and the polychaetes of the Burgess Shale. Lethaia, 37(3): 317-335.

WALCOTT, C. D. 1911. Middle Cambrian annelids. Smithsonian Miscellaneous Collections, 57(2): 109-144.

WALCOTT, C. D. 1931. Addenda to descriptions of Burgess Shale fossils. Smithsonian Miscellaneous Collections, 85(3): 1-46.

Autres liens :

Aucun

Haut de la page