Galerie des fossiles

Accueil > Galerie des fossiles > Zacanthoides

Zacanthoides romingeri

Trilobite épineux du mont Stephen.

Zacanthoides romingeri (figure 3) illustré par Rominger (1887) sous le nom d'Embolimus spinosa.

NULL

Média 1 des 6 pour Zacanthoides romingeri Dessin
Média 2 des 6 pour Zacanthoides romingeri Photo
Média 3 des 6 pour Zacanthoides romingeri Photo
Média 4 des 6 pour Zacanthoides romingeri Photo
Média 5 des 6 pour Zacanthoides romingeri Photo
Média 6 des 6 pour Zacanthoides romingeri Photo

Taxonomie

Règne :

Animal

Embranchement :

Arthropodes

Classe :

Trilobites (Ordre : Corynexochida)

Affinité :

Les trilobites sont des euarthropodes éteints, probablement des représentants de la lignée souche des mandibulés, qui regroupent les crustacés, les myriapodes et les hexapodes (Scholtz et Edgecombe, 2006).

Nom d'espèce :

Zacanthoides romingeri

Nom du descripteur :

Rominger

Date de la description :

1887

Étymologie :

Zacanthoides – probablement du grec z(a), « très », akanthion, « chardon », « porc-épic » ou « hérisson », et oïdes, « semblable à », soit très semblable à un chardon ou à un porc-épic.

romingeri – d'après Carl Rominger, paléontologue du Michigan qui a publié les premières descriptions de trilobites du mont Stephen en 1887.

Spécimens types :

Statut du type en cours de révision – UMMP 4871 (deux spécimens) conservés au Musée de paléontologie de l'Université du Michigan, Ann Arbor, Michigan, États-Unis.

Autres espèces :

Schistes de Burgess et environs : Zacanthoides sexdentatus, Z. submuticus, Z. longipygus, Z. planifrons et Z. divergens, provenant tous de roches plus anciennes ou plus récentes du Cambrien moyen des monts Stephen, Odaray et Park (Rasetti, 1951).

Autres dépôts : autres espèces ailleurs en Amérique du Nord.

Haut de la page

Âge

Periode :

Cambrien moyen, zone à Bathyuriscus-Elrathina (environ 505 millions d'années).

Haut de la page

Sites

Sites principaux :

Couches à trilobite sur le mont Stephen.

Haut de la page

Histoire de la recherche

Bref historique de la recherche :

En 1887, Carl Rominger a publié la gravure d'un trilobite presque complet et nettement épineux qu'il a nommé Embolimus spinosa. En 1908, Charles Walcott a établi Zacanthoides spinosus pour décrire l'espèce du mont Stephen et un trilobite semblable du Nevada. En 1942, Charles Resser, de l'United States National Museum, affirme que l'espèce du mont Stephen est suffisamment distincte pour qu'on lui attribue un nouveau nom. Resser décide de rendre hommage à celui qui avait été le premier à décrire officiellement de nombreux trilobites du mont Stephen; Zacanthoides romingeri est toujours en usage.

Haut de la page

Description

Morphologie :

Parties dures : l'exosquelette dorsal adulte peut mesurer jusqu'à 6 cm de long, s'amincissant à partir d'un grand céphalon en forme de croissant, à travers un thorax composé de neuf segments, jusqu'à un pygidium triangulaire relativement petit et arrondi présentant de longues épines marginales.

Les larges joues libres sont dotées de robustes épines génales; de courtes épines intragénales marquent les angles postérieurs des joues libres. La glabelle est longue et étroite, légèrement plus développée vers l'avant. On compte quatre paires de sillons glabellaires latéraux; les deux paires antérieures sont moins prononcées et forment un angle antérieur, alors que les deux paires postérieures sont plus prononcées et forment un angle postérieur. Les yeux, très longs et étroits, sont situés sur la partie antérieure du céphalon et se courbent en arc vers l'extérieur. L'anneau occipital se prolonge antérieurement en une épine robuste. Les longues épines terminales de la large plèvre se courbent progressivement vers l'arrière. Une mince épine émerge de l'anneau axial du huitième segment thoracique. Le pygidium compte quatre anneaux axiaux; cinq paires d'épines marginales, chacune plus courte que la précédente, sont orientées vers l'arrière et se prolongent au-delà de l'extrémité du pygidium.

Anatomie non minéralisée : inconnue.

Abondance :

Zacanthoides romingeri est relativement abondant dans les couches à trilobites sur le mont Stephen, mais absent sur la crête aux Fossiles. Les spécimens complets, avec les joues libres en place, sont très rares. L'espèce est surtout présente sous forme de sclérites désarticulées. Cependant, ses caractéristiques permettent habituellement de l'identifier facilement, même lorsqu'il s'agit de fragments isolés.

Taille maximum :

60 mm

Haut de la page

Écologie

Mode de vie :

Épibenthique, mobile

Mode d'alimentation :

Carnivore

Interprétations écologiques :

Zacanthoides romingeri adulte marchait très probablement sur le fond marin. Son aspect épineux servait peut-être à dissuader les prédateurs, ou encore, à « brouiller » sa silhouette, le rendant plus difficile à discerner sur le fond marin (Rudkin, 1996).

Haut de la page

Références

Bibliographie :

RASETTI, F. 1951. Middle Cambrian stratigraphy and faunas of the Canadian Rocky Mountains. Smithsonian Miscellaneous Collections, 116 (5): 1-277.

RESSER, C. E. 1942. Fifth contribution to nomenclature of Cambrian trilobites. Smithsonian Miscellaneous Collections, 101 (15): 1-58.

ROMINGER, C. 1887. Description of primordial fossils from Mount Stephens, N. W. Territory of Canada. Proceedings of the Academy of Natural Sciences of Philadelphia, 1887: 12-19.

RUDKIN, D. M. 1996. The Trilobite Beds of Mount Stephen, Yoho National Park, p. 59-68. In R. Ludvigsen (ed.), Life in Stone - A Natural History of British Columbia's Fossils. UBC Press, Vancouver.

RUDKIN, D. M. 2009. The Mount Stephen Trilobite Beds, p. 90-102. In J.-B. Caron and D. Rudkin (eds.), A Burgess Shale Primer - History, Geology, and Research Highlights. The Burgess Shale Consortium, Toronto.

SCHOLTZ, G. AND G. D. EDGECOMBE. 2006. The evolution of arthropod heads: reconciling morphological, developmental and palaeontological evidence. Development Genes and Evolution, 216: 395-415.

WALCOTT, C. D. 1888. Cambrian fossils from Mount Stephens, Northwest Territory of Canada. American Journal of Science, Series 3, 36: 163-166.

WALCOTT, C. D. 1908. Mount Stephen rocks and fossils. Canadian Alpine Journal, 1:232-248.

Autres liens :

http://www.trilobites.info/ordcorynexochida.htm

Haut de la page