Galerie des fossiles

Falospongia falata

Éponge en forme d'entonnoir avec une paroi quadrillée

Falospongia falata (ROM 40317) – Holotype (en bas à gauche). Spécimen – dépourvu de sa partie basale – présentant les traits de gros spicules. Hauteur du spécimen = 35 mm. Spécimen sec, lumière polarisée. Talus de la carrière Walcott.

© Musée royal de l'Ontario. Photo : Jean-Bernard Caron

Média 1 des 2 pour Falospongia falata Photo
Média 2 des 2 pour Falospongia falata Photo

Taxonomie

Règne :

Animal

Embranchement :

Porifères

Classe :

Démosponges (Ordre : Monaxonida)

Affinité :

Falospongia est considéré comme un démosponge primitif apparenté à Hazelia (Rigby, 1986). Les démosponges, qui comprennent les éponges de toilette, forment aujourd'hui la classe d'éponges la plus importante.

Nom d'espèce :

Falospongia falata

Nom du descripteur :

Rigby

Date de la description :

1986

Étymologie :

Falospongia – du latin fala,« échafaudage », et spongia, « éponge », en référence à l'ossature ouverte du squelette de l'organisme.

falata – du latin fala,« échafaudage », et tus, « se rattachant à », en référence à l'apparence quadrillée du squelette.

Spécimens types :

Holotypes – ROM 40317 (F. falata),ROM 44271 (F. ramosa) conservés au Musée royal de l'Ontario (Canada).

Autres espèces :

Schistes de Burgess et environs : F. ramosa Rigby et Collins, 2004 de la carrière Collins sur la crête aux Fossiles et de l'épaulement nord-ouest du mont Stephen; espèce indéterminée (F. sp.) de la carrière Walcott sur la crête aux Fossiles (Rigby et Collins, 2004).

Autres dépôts : aucune.

Haut de la page

Âge

Periode :

Cambrien moyen, zone à Bathyuriscus-Elrathina (environ 505 millions d'années).

Haut de la page

Sites

Sites principaux :

F. falata est connu seulement d'après des spécimens de la carrière Walcott sur la crête aux Fossiles.

Haut de la page

Histoire de la recherche

Bref historique de la recherche :

Rigby (1986) a créé le genre et décrit l'espèce type à partir d'un spécimen issu de matériaux fossiles provenant du talus en contrebas de la carrière Walcott. Le genre est considéré comme un proche parent d'Hazelia et de Crumillospongia; les trois genres appartiennent à la famille des Hazeliidae.

Haut de la page

Description

Morphologie :

F. falata est une petite éponge en forme d'entonnoir. Le squelette est constitué de spicules verticaux et horizontaux simples qui s'enchevêtrent, laissant des traits verticaux appuyés et des traits horizontaux irréguliers. Ces traits sont parallèles aux canaux qui s'étendent vers le haut et l'extérieur. Les canaux auraient permis l'entrée d'eau dans la cavité centrale à travers le squelette. Les branches de F. falata sont plus ouvertes (en forme d'entonnoir) que celles (en forme de massue) de F. ramosa.

Abondance :

Falospongia est très rare dans la carrière Walcott, où il ne représente que 0,01 % de la faune (Caron et Jackson, 2008).

Taille maximum :

65 mm

Haut de la page

Écologie

Mode de vie :

Épibenthique, sessile

Mode d'alimentation :

Suspensivore

Interprétations écologiques :

Falospongia était probablement ancré au fond marin. Les particules de matière organique étaient extraites de l'eau lors de leur passage dans les canaux de sa paroi.

Haut de la page

Références

Bibliographie :

CARON, J.-B. AND D. A. JACKSON. 2008. Paleoecology of the Greater Phyllopod Bed community, Burgess Shale. Palaeogeography, Palaeoclimatology, Palaeoecology, 258: 222-256.

RIGBY, J. K. 1986. Sponges of the Burgess shale (Middle Cambrian), British Columbia. Palaeontographica Canadiana, 2: 105p.

RIGBY, J. K. AND D. COLLINS. 2004. Sponges of the Middle Cambrian Burgess Shale and Stephen Formations, British Columbia. Royal Ontario Museum Contributions in Science (1): 155p.

Autres liens :

Aucun

Haut de la page