Galerie des fossiles

Kootenia burgessensis

Trilobite muni de courtes épines

Kootenia dawsoni (figure 8) illustrée par Rominger (1887) sous le nom de Bathyurus (?).

NULL

Média 1 des 4 pour Kootenia burgessensis Dessin
Média 2 des 4 pour Kootenia burgessensis Photo
Média 3 des 4 pour Kootenia burgessensis Photo
Média 4 des 4 pour Kootenia burgessensis Photo

Taxonomie

Règne :

Animal

Embranchement :

Arthropodes

Classe :

Trilobites (Ordre : Corynexochida)

Affinité :

Les trilobites sont des euarthropodes éteints, probablement des représentants de la lignée souche des mandibulés, qui regroupent les crustacés, les myriapodes et les hexapodes (Scholtz et Edgecombe, 2006).

Nom d'espèce :

Kootenia burgessensis

Nom du descripteur :

Resser

Date de la description :

1942

Étymologie :

Kootenia – origine indéterminée; vraisemblablement d'après la région ou la rivière Kootenay, dans le sud-est de la Colombie-Britannique, toutes deux nommées d'après la Première nation Ktunaxa ou Kutenai.

burgessensis – des schistes de Burgess.

Spécimens types :

Holotype (K. burgessensis) – USNM 65511 conservé au Musée national d'histoire naturelle de la Smithsonian Institution, Washington, D.C., États-Unis (Resser, 1942); statut du type en cours de révision – (K. dawsoni) conservé au Musée de paléontologie de l'Université du Michigan, Ann Arbor, Michigan, États-Unis.

Autres espèces :

Schistes de Burgess et environs : Kootenia dawsoni; Olenoides serratus (les espèces de Kootenia ne sont plus jugées suffisamment différentes des Olenoides pour justifier leur classification dans un genre différent; dans le présent cas, Kootenia a été retenu pour faciliter les références bibliographiques).

Autres dépôts : d'autres espèces associées à Kootenia sont largement répandues dans le Cambrien de l'Amérique du Nord; elles sont aussi connues au Groenland, en Chine, en Australie et ailleurs.

Haut de la page

Âge

Periode :

Cambrien moyen, zone à Bathyuriscus-Elrathina (environ 505 millions d'années)

Haut de la page

Sites

Sites principaux :

Carrière Walcott sur la crête aux Fossiles; sites environnants sur le mont Field; K. dawsoni est aussi présent dans les couches à trilobites et ailleurs sur le mont Stephen.

Haut de la page

Histoire de la recherche

Bref historique de la recherche :

Charles Resser a identifié Kootenia burgessensis à partir de données que Walcott avait associées à K. dawsoni. Kootenia a d'abord été décrit comme un sous-genre de Bathyuriscus dans l'article de Walcott, paru en 1889, où il révisait les attributions de nombreux trilobites du mont Stephen établies par Rominger. Walcott a substitué B. (Kootenia) dawsoni, nommé d'après G. M. Dawson de la Commission géologique du Canada, à Bathyurus (?) décrit par Rominger en 1887.

En 1908, Walcott se range de l'avis de G. F. Matthew (1899) en conservant la dénomination Dorypyge (Kootenia) dawsoni. Cependant, en 1918, il considère Kootenia comme un genre en soi. En 1975, Harry Whittington a inclus Kootenia burgessensis dans sa description des trilobites des schistes de Burgess munis d'appendices, illustrant un seul spécimen montrant d'un côté des membres thoraciques biramés. En 1994, Melzak et Westrop en sont venus à la conclusion qu'on ne pouvait invariablement faire la distinction entre Kootenia et Olenoides en se basant sur les caractéristiques traditionnelles du pygidium épineux.

Haut de la page

Description

Morphologie :

Parties dures – l'exosquelette dorsal adulte, de forme ovoïde, peut mesurer jusqu'à 5,5 cm de long. Dans l'ensemble, Kootenia burgessensis ressemble à son voisin Olenoides serratus: céphalon hémisphérique hérissé d'épines génales, thorax composé de sept segments et pygidium hémisphérique. Cependant, chez Kootenia, les épines des extrémités pleurales thoraciques sont plus courtes et moins pointues, tout comme celles autour de la marge du pygidium, et les sillons interpleuraux du pygidium sont très peu prononcés, sinon absents.

Anatomie non minéralisée: selon les traces fournies par quelques rares spécimens, Kootenia burgessensis, tout comme Olenoides serratus, avait une paire d'« antennes » multiarticulées suivies de trois paires de membres biramés sur le céphalon. Des paires d'appendices biramés semblables se trouvaient sous chaque segment thoracique, et en plus petit nombre, sous le pygidium. À la différence d'Olenoides, aucun spécimen ne porte des traces de cerques caudaux postérieurs.

Abondance :

Kootenia burgessensis est relativement commun dans la carrière Walcott sur la crête aux Fossiles, comme l'est Kootenia dawsoni dans les couches à trilobites sur le mont Stephen.

Taille maximum :

55 mm

Haut de la page

Écologie

Mode de vie :

Nectobenthique

Mode d'alimentation :

Carnivore

Interprétations écologiques :

Kootenia burgessensis marchait sur le fond marin, creusant peut-être des sillons peu profonds à la recherche de carcasses ou de petits animaux à corps mous ou à carapace fragile. Kootenia pouvait probablement nager sur de courtes distances, juste au-dessus du fond marin. Les minuscules larves ou les « jeunes » juvéniles nageaient probablement, se laissant emporter par la colonne d'eau.

Haut de la page

Références

Bibliographie :

MATTHEW, G. F. 1899. Studies on Cambrian faunas, No. 3. Upper Cambrian Fauna of Mount Stephen, British Columbia: The trilobites and worms. Transactions of the Royal Society of Canada, Series 2, Vol. 5, Section IV:39-66.

MELZAK, A. AND S. R. WESTROP. 1994. Mid-Cambrian (Marjuman) trilobites from the Pika Formation, southern Canadian Rocky Mountains, Alberta. Canadian Journal of Earth Sciences, 31:969-985.

RASETTI, F. 1951. Middle Cambrian stratigraphy and faunas of the Canadian Rocky Mountains. Smithsonian Miscellaneous Collections, 116 (5): 1-277.

RESSER, C. E. 1942. Fifth contribution to nomenclature of Cambrian trilobites. Smithsonian Miscellaneous Collections, 101 (15): 1-58.

RESSER, C. E. 1942. Fifth contribution to nomenclature of Cambrian trilobites. Smithsonian Miscellaneous Collections, 101 (15): 1-58.

ROMINGER, C. 1887. Description of primordial fossils from Mount Stephens, N. W. Territory of Canada. Proceedings of the Academy of Natural Sciences of Philadelphia, 1887: 12-19.

SCHOLTZ, G. AND G. D. EDGECOMBE. 2006. The evolution of arthropod heads: reconciling morphological, developmental and palaeontological evidence. Development Genes and Evolution, 216: 395-415.

WALCOTT, C. 1889. Description of new genera and species of fossils from the Middle Cambrian. United States National Museum, Proceedings for 1888:441-446.

WALCOTT, C. D. 1908. Mount Stephen rocks and fossils. Canadian Alpine Journal, 1: 232-248.

WALCOTT, C. 1918. Cambrian Geology and Paleontology IV. Appendages of trilobites. Smithsonian Miscellaneous Collections, 67(4): 115-216.

WHITTINGTON, H. B. 1975. Trilobites with appendages from the Middle Cambrian, Burgess Shale, British Columbia. Fossils and Strata, No. 4: 97-136.

Autres liens :

http://www.trilobites.info/ordcorynexochida.htm

Haut de la page