Galerie des fossiles

Accueil > Galerie des fossiles > Peronochaeta

Peronochaeta dubia

Minuscule ver à poils filiforme

Peronochaeta dubia (ROM 61133). Spécimen complet associé à un fossile non identifié (en haut, à droite). Longueur du spécimen = 8 mm. Spécimen sec, lumière polarisée. Carrière Walcott.

© Musée royal de l'Ontario. Photo : Jean-Bernard Caron

Média 1 des 3 pour Peronochaeta dubia Photo
Média 2 des 3 pour Peronochaeta dubia Photo
Média 3 des 3 pour Peronochaeta dubia Photo

Taxonomie

Règne :

Animal

Embranchement :

Annélides

Classe :

Clade non classé (groupe souche des polychètes)

Affinité :

Peronochaeta présente des ressemblances avec les polychètes modernes, cependant il ne peut être associé à aucun groupe ayant encore des représentants (Conway Morris, 1979), ce qui suggère une position au sein du groupe souche des polychètes (Eibye-Jacobsen, 2004).

Nom d'espèce :

Peronochaeta dubia

Nom du descripteur :

Walcott

Date de la description :

1911

Étymologie :

Peronochaeta – du mots grec perone, « aiguille », et khait, « longue chevelure », en référence aux soies de l'animal.

dubia – du latin dubius, « incertain », exprimant probablement l'incertitude de Walcott à l'égard de la classification du ver dans le genre Canadia.

Spécimens types :

Lectotype – USNM 83936a; paralectotype – USNM 83936d conservés au Musée national d'histoire naturelle de la Smithsonian Institution, Washington, D.C., États-Unis.

Autres espèces :

Schistes de Burgess et environs : aucune.

Autres dépôts : aucune.

Haut de la page

Âge

Periode :

Cambrien moyen, zone à Bathyuriscus-Elrathina (environ 505 millions d'années).

Haut de la page

Sites

Sites principaux :

Carrière Walcott sur la crête aux Fossiles.

Haut de la page

Histoire de la recherche

Bref historique de la recherche :

Ce ver annélidé a été initialement décrit par Charles Walcott (1911) comme un représentant du genre Canadia. Lorsque Conway Morris (1979) a examiné à nouveau les fossiles, il a conclu que les différences entre la présente espèce et Canadia étaient trop grandes pour que les deux appartiennent au même genre. Il a donc créé le genre Peronochaeta.

Haut de la page

Description

Morphologie :

Le ver atteignait 1 à 2 cm de long, mais son corps ne mesure que 1 mm de large, voire 2 mm, si ses soies (setae) sont incluses. Il compte approximativement 25 segments, dotés chacun d'une paire d'appendices latéraux appelés « parapodes ». Ces appendices sont simples (uniramés) et les setae, courtes. Un intestin droit parcourt toute la longueur du corps. Une paire de tentacules semble apparaître de part et d'autre de la région céphalique, cependant la petite taille de l'animal et la mauvaise conservation rendent l'interprétation hasardeuse.

Abondance :

Peronochaeta était considéré comme l'un des annélides les plus rares des schistes de Burgess, mais de nouveaux matériaux fossiles ont été recueillis dans la carrière Walcott et l'ensemble représente 0,03 % des spécimens recensés dans la faune (Caron et Jackson, 2008).

Taille maximum :

20 mm

Haut de la page

Écologie

Mode de vie :

Endobenthique, épibenthique, mobile

Mode d'alimentation :

Carnivore?

Interprétations écologiques :

En raison de la rareté des fossiles, le mode de vie de l'animal est difficile à établir. Il pourrait s'agir d'un animal détritivore. Ses soies l'auraient aidé à se déplacer, voire à s'enfouir

.

Haut de la page

Références

Bibliographie :

CARON, J.-B. AND D. A. JACKSON. 2008. Paleoecology of the Greater Phyllopod Bed community, Burgess Shale. Palaeogeography, Palaeoclimatology, Palaeoecology, 258: 222-256.

CONWAY MORRIS, S. 1979. Middle Cambrian Polychaetes from the Burgess Shale of British Columbia. Philosophical Transactions of the Royal Society of London. Series B, Biological Sciences, 285(1007): 227-274.

EIBYE-JACOBSEN, D. 2004. A reevaluation of Wiwaxia and the polychaetes of the Burgess Shale. Lethaia, 37(3): 317-335.

WALCOTT, C. D. 1911. Middle Cambrian annelids. Smithsonian Miscellaneous Collections, 57(2): 109-144.

Autres liens :

Aucun

Haut de la page